Foire aux questions

Que dois-je apporter à bord ?

Outre vos affaires personnelles et celles liées aux activités propres au séjour que vous avez choisi, pensez à prendre une paire de chaussures légères pour l’intérieur (type espadrilles, Croc’s ou claquettes), une lampe frontale (même en cas de jour permanent, elle servira d’éclairage d’appoint dans la cabine), un manteau imperméable type Gore-Tex, un bonnet et des gants pour profiter de l’extérieur, une serviette, des gels douche bio-dégradables, quelques bons bouquins… Draps et couettes sont fournis et vos bannettes seront prêtes à votre embarquement ; il faut néanmoins apporter son « sac à viande » en soie ou coton. Précision importante : les grandes valises rigides sont trop encombrantes et ne peuvent se ranger commodément dans le bateau durant la croisière, venir donc avec des grands sacs flexibles type duffle-bag ou sac à dos de randonnée.

Comment se passent les repas ?

Tous les repas sont prévus dans la croisière, et l’équipage accorde une attention particulière à la qualité des produits et à la confection de repas reconstituants. Les petits extras apportés par chacun et partagés convivialement sont toujours les bienvenus !

J’ai le mal de mer, ma croisière sera-t-elle gâchée ?

Nous ne sommes pas égaux face au mal de mer ! Néanmoins, il est tout à fait possible de profiter complètement de son séjour à bord de KAMAK. La plupart du temps, le bateau navigue dans des eaux abrités (fjords, baies) et passe la nuit dans des mouillages tranquilles. Suivant le séjour et la destination, passer d’un fjord à l’autre peut cependant demander quelques heures de navigation en mer ouverte. Les conditions météo (vent et houle) du moment décident alors de la force du roulis et du tangage. S’allonger au chaud dans sa cabine dès les premiers symptômes permet alors de passer sans encombre la période plus délicate. Et au bout de quelques jours, vous serez amarinés !

Pourrai-je prendre des douches à bord ?

Le bateau dispose d’une superbe douche avec eau chaude. Néanmoins, il ne peut fournir que l’eau qu’il embarque : en fonction de la durée du séjour, du nombre de passagers et de la possibilité ou non de recharger le réservoir d’eau, à chacun de veiller à ce que tous puissent prendre une douche régulièrement. L’équipage saura vous indiquer le bon rythme de consommation pour votre croisière.

Pourrai-je recharger mes appareils électriques ?

Le bateau dispose de nombreuses prises électriques au format européen (220 V), vous n’aurez donc aucune difficulté à recharger vos appareils… à condition que vous ayez pensé à apporter vos câbles, et pensé à les marquer pour éviter de les manger avec ceux des autres !

Et si mes vêtements sont mouillés ?

On n’est jamais à l’abri d’une bonne rincée ! Nous avons aménagé un placard chauffant permettant le séchage des chaussettes, gants, chaussons de ski, etc. En cas de rincée généralisée, les grands moyens seront employés et le système de chauffage du bateau mis à contribution. De quoi garantir un départ au sec chaque matin !

Pourrai-je contacter mes proches à tout moment ?

En Europe, y compris la Norvège, le Spitzberg et l’Islande, le réseau mobile est bien développé, et les frais d’itinérance (roaming) ont récemment été supprimés (vérifiez néanmoins auprès de votre opérateur). Ainsi, vous pourrez utiliser votre mobile (données comprises) comme en France à de nombreux endroits. Cependant, KAMAK explore les endroits les plus reculés, et, notamment au Spitzberg, peut passer plusieurs jours d’affilée hors de toute couverture réseau. Reste néanmoins la possibilité de payer un forfait SMS-mail-voix (compte de messagerie électronique du bateau) auprès de l’équipage, qui dispose d’un système satellitaire Iridium. Dans ces zones isolées, il ne sera donc pas possible de consulter sa propre boîte mail ni d’envoyer des photos et autres vidéos, mais le contact en cas d’urgence pourra toujours être assuré. L’isolement fait aussi partie de l’aventure !